PLUS VIEUX QUE STONEHEDGE ET LES PYRAMIDES

Une sécheresse sévère révèle un monument antique massif en Irlande

Alors que de graves sécheresses surviennent en Grande-Bretagne, de nouvelles images aériennes d'un champ de culture en Irlande ont révélé ce qui semble être un monument gigantesque similaire à Stonehenge,  rapporte l'  Irish Times.



Juin 2018 était l'un des cinq mois les plus chauds à travers le Royaume-Uni, selon le Met Office UK, datant de 1910.

Des images aériennes prises cette semaine par un drone révèlent la présence d'un monument circulaire de 200 mètres de diamètre enfoui sous un champ en Irlande.

Droits irish Times


Crédit d'image: Département de la culture, du patrimoine et du Gaeltacht
Le cercle est situé à environ un kilomètre de Newgrange.

 Site de Newgrange


Mille ans de plus que Stonehenge et 500 ans de plus que les pyramides de Gizeh, Newgrange  est un ancien monument constitué d'environ 200 000 tonnes de roches et autres matériaux. Il a 85 mètres de large à son point le plus large. Il a été construit autour de 3200 av. J.-C.



On pense que le site découvert (tumulus probablement) a au moins 500 ans de plus que Newgrange, donc il a probablement été construit à la fin du néolithique ou au début de l'âge du bronze, affirment des experts. Il serait donc de la même époque que le cairn de Barnenez en Bretagne (4 500 à 3 500 ans avant J-C.).

Il est intéressant de noter que Newgrange est restée «perdue» pendant plus de 4 000 ans en raison de la diminution du monticule jusqu’à ce qu’elle ait été découverte au XVII e siècle par des personnes qui regardaient des pierres de construction et la décrivaient comme une grotte.



Le véritable objectif de Newgrange reste un mystère, même si les experts estiment qu’il s’agit d’un centre religieux.

La nouvelle découverte, non loin de Newgrange, est saluée comme «extrêmement significative»

Comme l'expliquent les experts , l'humidité laissée dans le sol s'est infiltrée dans les caractéristiques archéologiques plus que le sol environnant, rendant le sol et les cultures extérieurs plus secs.
L'image de ce nouveau site archéologique a été cassée par l'historien et auteur Anthony Murphy . 

S'adressant au Irish Times, M. Murphy a déclaré: "Le temps est absolument crucial pour la découverte de ce monument. J'ai volé un drone sur la vallée de la Boyne régulièrement et je n'ai jamais vu ça. "

"Alors, quand cette récolte est récoltée, toutes les traces de surface de ce monument disparaîtront et nous ne verrons peut-être plus ce monument pendant 2 ou 3 décennies selon que nous aurons une autre période de sécheresse prolongée comme celle-ci."

La découverte pourrait être le début de quelque chose de plus grand.

Selon des archéologues, le fait que le monument massif soit situé non loin de Newgrange signifie que nous sommes probablement en train de regarder un paysage antique beaucoup plus vaste, rempli de monuments.

Comme l'explique l'archéologue Dr. Gerladine Stout:

"Je crois que Newgrange n'est que le centre d'un paysage sacré beaucoup plus vaste et je pense qu'il y avait toute une série d'installations construites pour les pèlerins qui venaient à Newgrange dans la préhistoire."



"Généralement, nous pensons que ces monuments ont été construits jusqu'à 500 ans après l'utilisation principale de Newgrange et dans de nombreux cas, ils englobent réellement la zone des monuments."



Voici mon dernier livre :




Mes autres livres :

                  





Commentaires

Mes livres

Articles les plus consultés